Actualité sur le tour de France version féminine

tour de France

Durant la 109e édition du Tour de France, les femmes peuvent revenir sur la selle pour participer à la course. Les 8 étapes vont se dérouler entre le 24 et le 31 juillet 2022. L’objectif principal de cette remise en selle est de rendre célèbre la course féminine qui, dans le passé, a été négligée par la couverture médiatique et les sponsors officiels de la Grande boucle. Par ailleurs, le lancement de cette édition permet d’encourager les femmes à pratiquer du vélo au quotidien pour être en bonne santé. Entre parcours, historique et dotation, vous pouvez trouver plusieurs actualités sur la grande boucle sur la toile avec l’intervention régulière de la directrice du Tour de France féminin 2022.

La Grande boucle version féminine, une course coupée dans son ardeur

Le Tour de France 2022 version féminine n’est pas la première édition. Effectivement, la première édition féminine pour les femmes est organisée en 1955, notamment sous la demande de Jean Leulliot, un organisateur de courses cyclistes et journaliste en France. Pour cette première édition, les organisateurs ont préparé 400 kilomètres de parcours pour les femmes qui ont souscrit à la course. Après les 5 étapes, c’est la Britannique Millie Robinson qui a remporté la victoire. D’après les médias, plus d’un million de spectateurs français ont suivi le peloton, une première édition plutôt satisfaisante pour les organisateurs. 

 Toutefois, inopportunément, l’édition féminine de la Grande boucle n’est pas renouvelée pour de nombreuses raisons. Selon la directrice du Tour de France féminin 2022, cette interruption est plutôt logique puisque les couvertures médiatiques sont encore remplies de propos « sexisme » à l’époque. Trente ans après, plus précisément en 1984, les cyclistes féminins peuvent revenir en selle. Ensuite, la popularité de la course devient remarquable. Le Tour de France femmes est privilégié dans les premières pages des journaux. En plus, les journalistes écrivent des articles détaillant la course pour les femmes et mettant en valeur les performances de chaque coureuse.

Cependant, cela ne suffit pas à maintenir la Grande boucle féminine puisqu’en 1989, elle est définitivement interrompue à cause d’un déséquilibre financier entre l’édition masculine et féminine. Sans ce problème de gestion, les passionnés du vélo sont en train de suivre la 35e édition de la course pour les femmes, affirme la directrice du Tour de France féminin 2022.

Un retour en force du Tour de France féminin 2022 sur un long parcours

Comme le rapporte Marion Rousse, la directrice officielle du Tour de France Femmes sur le site internet de l’édition 2022, la course féminine prend son grand départ sous l’ombre de la Tour Eiffel. Les 22 équipes, qui sont composées de six coureuses, doivent parcourir 8 étapes. Pour cette édition, le parcours s’étend sur plus de 1000 km. De ce fait, il s’agit des étapes les plus longues de l’histoire de la course féminine dans la Grande boucle. Selon l’organisation, le parcours traverse trois régions, à savoir l’Île-de-France, le Grand Est et Bourgogne–Franche-Comté. Tout au long des étapes, les coureuses vont également traverser 11 départements français. Ce qui représente alors une occasion rare d’apprécier de près l’aventure proposée par cette compétition de renommée mondiale en la suivant au peloton.

En général, la Grande boucle féminine comporte 4 étapes de plaine, 2 étapes de montagne et 2 étapes accidentées. L’arrivée se trouve notamment à La Super Planche des Belles Filles avec la présence d’une montée en altitude avant le dernier sprint, indique la directrice du Tour de France Femmes. Pour cette édition 2022, la course féminine promet d’être prodigieuse aussi bien pour les coureuses que les spectateurs avec une « longue ascension brutale ». En effet, certaines étapes ne présentent aucune piste plate où il est difficile pour les championnes de reprendre leurs souffles.

Dans cette optique, les spectateurs doivent s’attendre à voir de gros écarts à l’arrivée. En analysant de plus près les performances de chaque équipe participant à la course, elle doit avoir au moins deux représentantes à la dernière phase de la course. Ainsi, il est quasiment difficile de donner des pronostics pour l’heureuse gagnante de la Grande boucle féminine malgré la présence de quelques favorites à la tête du peloton. 

Une prime moins importante que celle de la Grande Boucle Homme

En ce qui concerne la prime offerte à l’heureuse championne de la Grande boucle féminine, elle est estimée à 250.000 euros, dont 50.000 euros pour la coureuse qui décroche le maillot jaune. Une prime qui reste cependant au-dessous des sommes attribuées au vainqueur du Tour de France Hommes, qui est estimé à 500.000 euros. D’après la directrice du Tour de France féminin 2022, cette grande différence en matière de dotation a surement une raison crédible. La Grande boucle masculine se tient sur 21 jours tandis que la course féminine ne dure que 8 jours et ne comporte que 8 étapes.

L’édition 2022 de la course féminine est donc incomparable à des courses comme le Critérium du Dauphiné et le Paris-Nice durant laquelle on a pu remarquer le palmarès Marion Rousse. Néanmoins, la directrice officielle de la Grande boucle féminine se donne pour objectif d’équilibrer les dotations allouées entre les deux champions. Cependant, cela dépend entièrement du succès médiatique et sportif de cette édition 2022.

Une course féminine diffusée dans plus de 165 pays

D’après Marion Rousse, comme pour la course Paris-Roubaix Femmes, les 8 étapes de la Grande boucle féminine vont être diffusées sur les chaînes de France Télévisions. Au quotidien, les téléspectateurs peuvent profiter de deux heures de direct produit par le service public. Pour cette édition, plus de 160 pays peuvent suivre en direct les moments forts du peloton féminin.

En outre, Laurent-Éric Le Lay, le directeur des sports de France Télévisions a affirmé aussi qu’une large couverture de la Grande boucle féminine est disponible sur le site officiel du Tour de France Femmes. Cette édition est un événement sportif tant attendu par les championnes, mais également par les téléspectateurs. Pendant huit jours, les passionnés du vélo dans le monde peuvent prolonger la fête de la Grande boucle en suivant le cyclisme féminin sur les chaînes de France Télévisions ou sur des sites de streaming ayant eu l’aval de diffuser légalement l’intégralité de la course.

Conseils pratiques pour changer de fournisseur d’énergie
Profiter d’un comparatif de box internet pour faire le bon choix